2 sans 3, un jeu de cartes où il faudra savoir collectionner !

©Gigamic

©Gigamic

Cette semaine, on parle d’une nouveauté de chez Gigamic : 2 sans 3 ! Ce jeu de cartes est le mélange réussi de 6 qui prend et de Home sweet home !
C’est une création de Christophe Behre et Reinhard Staupe (Pippo, Qwixx, fusion, Colori, …). Les illustrations sont assurées par Oliver Freudenreich (Qwixx, Ballons, Bermudes, …)

2 sans 3 
est conseillé à partir de 10 ans. Mais tout comme, 6 qui prend, il peut se jouer sans problème dès 8 ans. Les parties de 20-25 minutes réunissent 2 à 4 joueurs. Nous l’avons testé en configuration 2,3 et 4 joueurs. Il est honnêtement plus sympathique à 3 et 4 joueurs.

C’est pour qui ce jeu ?

Pour être simple, 2 sans 3 est un jeu pour tout public !  Ici, il y a un bel équilibre entre hasard et stratégie. Les enfants, les adultes et les familles apprécieront la mécanique du jeu. La règle est simple et permet de vite prendre du plaisir à jouer !

But du jeu ?

©Ludomus - Carte départ

©Ludomus – Carte départ

Chacun à son tour va poser une carte. A lui de bien choisir sa place pour récolter les bonnes cartes : si on a une carte d’une couleur, c’est pas mal, deux, c’est parfait mais, trois c’est trop !!! En fin de partie, on comptera tous les points positifs ou négatifs amassés et, celui qui en aura le plus, aura gagné !

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

2 sans 3 est un jeu de la collection “boîte métallique”, bien appréciée des voyageurs pour la solidité de la boîte.
Vous retrouverez :

©Ludomus - Carte Nombre

©Ludomus – Carte Nombre

– 3 cartes départ 0, 30, 60. Elles seront placées en début de partie et resteront en place.
– 3 cartes neutres 15, 45, 75
– 84 cartes nombres de 7 couleurs différentes. Un point négatif : le jeu n’est pas du tout adapté aux daltoniens. Nous en avons fait l’expérience : les couleurs sont trop proches les unes des autres.
– 4 cartes bonus intermédiaire et 4 cartes bonus final.
Les cartes sont en carton toilé, très agréables.

Enfin, vous découvrirez une règle avec beaucoup d’illustrations.

La préparation du jeu :

©Ludomus - Carte neutre

©Ludomus – Carte neutre

Les 3 cartes départ sont placées : 0, 30, 60. Elles sont la base des rangées et ne seront jamais enlevées. La carte 0 accueillera, dans sa rangée, les cartes de 1 à 29, la carte 30, les cartes de 30 à 59, et la carte 60, les cartes de 60 à 89.
On pioche 3 cartes nombre au hasard et on les positionne dans les 3 rangées selon leur valeur. Les cartes sont rangées à droite des cartes de départ, dans l’ordre croissant.
On distribue 20 cartes à chaque joueur. Chacun constitue une pioche de ces 20 cartes, sans regarder leur valeur.
On forme une pioche des cartes bonus intermédiaires dans l’ordre décroissant.
Chaque joueur prend en main les 8 premières cartes de sa pioche.

Comment joue-t-on ?

©Ludomus - Jeu de départ

©Ludomus – Jeu de départ

Chacun jouera à son tour. Le jeu continuera dans le sens des aiguilles d’une montre.
– Le premier joueur joue une carte de sa main et la positionne dans une des 3 rangées en respectant l’ordre croissant.
Ex : S’il pose un 54 et que le 49 et le 56 sont posés, il mettra sa carte 54 entre le 49 et 56.
– Chaque rangée ne peut contenir que 4 cartes, cartes départ incluse. Si le joueur pose la 5ème carte, il devra prendre toutes les cartes de sa rangée supérieures à celle qu’il vient de poser ou, s’il a posé la plus grande, il prendra la plus petite de la rangée.
– Les cartes récupérées sont posées face visible, devant le joueur. Mais attention, si le joueur a 3 cartes de la même couleur dans sa collection, il devra retourner ces 3 cartes face cachées. Elles seront comptées en malus à la fin du jeu…Si le joueur a une 4 ème carte de cette couleur, on repart à zéro et on la considère comme la première carte de la couleur.
C’est au tour du joueur suivant…
– Dès qu’un joueur a une collection de 7 couleurs visibles, il remporte un bonus intermédiaire.
– Quand un joueur n’a plus que 2 cartes en main, il complète sa main à 8.

Mais, quand gagne-t-on ?

La partie prend fin quand la pioche personnelle est épuisée et que les joueurs n’ont plus que 2 cartes en main.
Les joueurs en fin de partie reçoivent un bonus final de 10 ou 5 points s’ils ont une collection de 7 ou 6 couleurs différentes.
On compte alors les points de chacun :
– les bonus éventuels,
– une carte d’une couleur = 1 point
– deux cartes d’une couleur = 5 points
– chaque carte face cachée = -1 point
– Les cartes 15,45 et 75 valent 0
Celui qui a le plus de points a gagné !!!

Notre avis : 2 sans 3 est un jeu qui nous a séduit. Seul point négatif, le jeu est à déconseiller aux daltoniens qui galèrent vraiment avec de nombreuses couleurs. Il a des airs de 6 qui prend mais ressemble beaucoup plus à un jeu comme home sweet home ou tea time. Ici, certes, il y a du hasard mais aussi pas mal de stratégie. Le jeu peut devenir un brin fourbe quand chacun essaiera de faire prendre aux autres leur 3ème carte de couleur  😎  Les règles sont vraiment simples et permettent à toute la famille de se réunir. Les parties sont assez courtes et les revanches vite engagées. Un bon jeu de cartes à jouer en toute circonstance. Ne passez pas à côté !

 

Une réflexion au sujet de « 2 sans 3, un jeu de cartes où il faudra savoir collectionner ! »

  1. Ping : 2 sans 3, un jeu de cartes où il faudra savoir collectionner ! - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire