Coloretto, un jeu de cartes qui vous en fera voir de toutes les couleurs !

©Oya

©Oya

Cette semaine, petit zoom sur un joli jeu de cartes qui porte bien son nom : Coloretto. Ce jeu a été créé par le prolifique : Mickael Schacht (Scotland Yard, Mondo Sapiens, Zooloretto, Valdora, Africana, …).
Distribué en France par Oya et édité par Abacusspiele, Coloretto a fait peau neuve pour ses 10 ans (en 2013) et a été magnifiquement ré-illustré, pour ses 10 ans, par  Oksana Svistun.


Ce jeu de cartes est un jeu familial à partir de 8 ans. Les parties se jouent de 2 à 5 joueurs et sont assez courtes : 30 minutes.

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

©Ludomus

©Ludomus

Ce jeu de cartes est présenté dans une boîte cartonnée de belle qualité.
On y retrouve une règle du jeu bien illustrée et complète et 90 magnifiques cartes toilées :

  • 63 cartes caméléons réparties en 7 familles couleur. (Il est à noter pour les daltoniens que les décors permettent de discriminer les couleurs. Un plus ! )
  • 10 cartes bonus + 2
  • 2 jokers multicolores et 1 joker doré
  • 1 carte dernière manche
  • 5 cartes “rangée” beiges et 3 cartes “rangée” vertes (pour les parties à 2 joueurs)
  • 5 cartes recto-verso scores

C’est pour qui ce jeu ?

Ce petit jeu de cartes s’adresse à un public familial. Ici, stratégie et hasard permettent à chacun de pouvoir gagner !

But du jeu :

Le but de coloretto est d’avoir le maximum de point. Pour ce faire, le joueur devra essayer de se spécialiser dans 3 couleurs. En effet, à la fin de la partie, on additionnera les 3 couleurs majoritaires et on retranchera les points de toutes les autres couleurs. Et vous le verrez en jouant, ce n’est pas si simple de se spécialiser !

La préparation du jeu :

  • Cartes scores : Chacun prend une carte score. Celle-ci est recto verso : les scores beiges sont pour des parties plus simples que les scores bleus. Chacun met donc sa carte du côté du type de partie choisie !

    ©Ludomus - Cartes Caméléon

    ©Ludomus – Cartes Caméléon

  • Cartes rangée : Si on est à deux joueurs, on positionne les 3 cartes rangées vertes au centre de la table. Pour les parties de 3 à 5 joueurs, on positionne 1 carte rangée beige par joueur.

    ©Ludomus - Cartes rangée

    ©Ludomus – Cartes rangée

  • Cartes caméléon : Si on joue à deux joueurs, on retire 2 couleurs de cartes, pour 3 joueurs, on en retire une.
  • Chacun choisit un caméléon d’une couleur différente des autres joueurs et pose la carte devant lui. Attention, à deux joueurs, chacun en choisit 2 différentes.
  • On mélange alors les cartes caméléons restantes, les bonus et les jokers. On compte 16 cartes, on met au-dessus la carte dernière manche puis par dessus le reste de la pioche.
  • La partie peut commencer !

Comment joue-t-on ?

Le premier joueur commence. Puis, on part dans le sens des aiguilles d’une montre.

A son tour, le joueur actif doit exécuter l’une des actions suivantes :

  • Piocher une carte : Le joueur actif pioche la première carte de la pioche et la met face visible sur une carte rangée. Attention, les cartes rangées n’acceptent qu’un certains nombres de cartes : les cartes bleues vont de 1 à 3 et les cartes beige 3. Si la carte rangée contient déjà le nombre de cartes maximum, on ne pourra exécuter cette action.
  • Prendre une rangée de cartes : Le joueur actif prend une carte rangée ainsi que les cartes positionnées dessus. Il classe alors ses caméléons par couleurs. Il met de côté ses jokers colorés; en fin de partie, ceux-ci lui permettront de rajouter le joker dans la couleur qu’il souhaite. S’il a saisi le joker doré, il doit, en plus, prendre la carte du dessus de la pioche et la classer avec sa collection. Les bonus permettront de rajouter 2 points au score du joueur !

    ©Ludomus - Cartes joker et Bonus

    ©Ludomus – Cartes joker et Bonus

  • Attention, dès qu’un joueur a saisi une carte rangée, il ne joue plus pendant la manche. A 2 joueurs, les cartes de la troisième rangée sont défaussées.
  • Quand chacun a saisi une rangée, la manche est finie : on repositionne les cartes rangées au centre de la table et le dernier à avoir saisi une rangée, devient le premier joueur.

Mais, quand gagne-t-on ?

©Ludomus

©Ludomus

Lorsqu’on arrive à la carte dernière manche, on finit la manche en cours. Chacun choisit de manière tactique la couleur de ses jokers et on compte les points.
Chacun additionne les points de 3 de ses couleurs (celles qui sont les plus fortes) selon le tableau de score choisi, de ses bonus et retranche les points des autres familles. Le joueur qui a le plus de points a gagné !

Notre avis : Ce jeu de cartes sans prétention, mais pas dénué de stratégie, devrait permettre de passer de bons moments en famille. Les règles sont très simples et vite assimilées. Les parties rapides en font un jeu à glisser dans son sac en toute occasion. On aime aussi le graphisme attrayant et adapté aux daltoniens. Bref, une jolie réussite ! Un jeu à emmener en vacances !

Laisser un commentaire