Colt Express ou l’art d’être un bandit au temps du Far West !

©Asmodée

©Asmodée

Pour commencer l’année en beauté, nous vous présentons un jeu original et excellentissime sorti pour Essen 2014 : Colt Express !
Ce jeu édité par Les Ludonautes (ils ont édité le très bon Lewis et Clark) devrait devenir un classique familial ! Colt Express a été créé par un jeune auteur que nous avions croisé au FLIP 2012 pour un autre jeu (sandwich) : Christophe Raimbault. Les illustrations sont, quant à elles, assurées magnifiquement par Jordi Valbuena.

Colt Express est un jeu de programmation pour un public familial. Il est annoncé à partir de 10 ans mais il se joue très bien dès 8 ans. Les parties sont courtes pour un jeu de ce type : 30-40 minutes. Enfin, le jeu est annoncé pour 2 à 6 joueurs. Nous ne l’avons testé qu’en configuration 2 et 3 joueurs. Et dans ces 2 cas, il est vraiment excellent !

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

©Ludomus

©Ludomus

Une des originalités de ce jeu est bien le contenu de la boîte. Ici, avant la première partie, vous aurez un peu de montage pour créer le train qui servira de plateau au jeu. Et oui : un plateau en 3D ! La boîte est donc bien adaptée pour pouvoir ranger les 6 wagons et la locomotive. Pour encore un peu plus d’immersion dans le sujet, l’éditeur a prévu des décors : cactus, canyon, …

Le jeu contient également :
– des jetons butins : 18 bourses dont la valeur varie entre 250 et 500 $, 6 diamants de 500 $ et 2 mallettes de 1000 $
– 17 cartes manches sont également prévues selon le nombre de joueurs
– 1 pion Marshal en bois
– 13 cartes balles neutres
– pour chacun des 6 joueurs, 1 pion en bois, une carte support, une carte personnage, 10 cartes actions et 6 cartes balles. Chaque personnage a les même cartes mais mises à sa couleur. Attention, chaque personnage a des pouvoirs particuliers !

Pour compléter le tout, une règle du jeu très illustrée explique le jeu.

Bref, la boîte est bien complète avec du matériel de belle qualité, aux illustrations magnifiques. Le matériel contribue largement à l’immersion quasi-instantanée dans le monde du Far West !

C’est pour qui ce jeu ?

Colt Express est un jeu très familial qui plaira bien-sûr aux garçons puisqu’on est plongé dans l’attaque d’un train au Far West. Mais, l’auteur n’a pas oublié les filles et a prévu des personnages féminins ! La mécanique est simple et rapide et permet, dès 8 ans, de prendre du plaisir autour de ce jeu !

But du jeu :

Chaque joueur incarne un bandit du Far West. Il se retrouve en compagnie des autres bandits à bord du train Express de l’Union Pacific. Chaque bandit va tenter d’amasser le maximum de butin sans être tué. Celui qui aura accumulé la plus grande fortune à l’issue des 5 manches sera déclaré vainqueur !

La préparation du jeu :

©Ludomus

©Ludomus

On installe la locomotive au centre de la table et autant de wagon que de joueurs (si vous êtes à 2 joueurs, vous aurez en charge 2 personnages chacun. Vous aurez donc à mettre en place 4 wagons)
Dans chaque wagon, on installe le nombre de bourses et de diamants indiqué par le plancher du wagon. Attention, leur valeur doit être cachée !
Le Marshall et une mallette sont installés dans la locomotive. Les 13 cartes balles neutres sont placées à côté de la locomotive !

©Ludomus

©Ludomus

Chaque  joueur choisit son personnage et prend les cartes correspondantes.  Il installe les cartes balles, à gauche, dans l’ordre croissant des balles. Il mélange ses cartes actions qu’il place face cachée, à droite, de son personnage et reçoit une bourse de 250 $.
On tire, au hasard, 4 cartes manches et 1 carte arrivée en gare.
On désigne le tour des joueurs. Les joueurs dont le rang est pair placent leurs pions dans l’avant dernier wagon, les autres dans le dernier.

Comment joue-t-on ?

La partie se joue en 5 manches correspondant aux 5 cartes manches tirées au hasard.
Chaque manche se déroule de manière très simple : phase 1 : les joueurs programment leurs actions, phase 2 : on joue les cartes actions posées en phase 1.

  • En début de manche, les joueurs prennent les 6 premières cartes de leur pioche carte action.
    On retourne la première carte manche. Il suffit alors de se laisser guider par cette carte. Ainsi, elle va indiquer le nombre de cartes que l’on doit poser, la manière dont elles doivent être posées (face visible ou cachée) et si des événements particuliers arrivent en fin de manche : freinage, rébellion des passagers, prise d’otage, …
  • Chaque joueur va exécuter, à tour de rôle, la phase 1 :
    il choisit de poser une (ou plusieurs selon la carte manche) carte action de sa main sur une pile commune ou de piocher 3 nouvelles cartes de sa pioche pour augmenter sa main.
  • Une fois le nombre de tours indiqués par la carte manche exécuté, on passe à la phase 2. Le premier joueur retourne la pile commune et chacun exécute à son tour ses cartes. Chacun récupère alors ses cartes pour les remettre dans sa pile personnelle.

Les actions possibles sont : Le déplacement dans le train sur le même niveau, le changement d’étage, le Marshall (on peut alors déplacer le Marshall d’un wagon; si le Marshall tombe dans un wagon avec un bandit, celui-ci reçoit une balle neutre et se retrouve sur le toit du wagon), le tir (on envoie une balle à un autre bandit et on lui donne une carte balle qu’il rajoutera à sa pile personnelle), le braquage (on choisit un butin dans le wagon où on se trouve), le coup de poing….

©Ludonaute

©Ludonaute – Pouvoirs des bandits

On part alors sur la seconde manche. On mélange, alors, sa pile personnelle avec les éventuelles cartes balles qu’on a reçues. On recommence alors les phases 1 et 2 en suivant le plan de la carte manche 2. Le premier joueur devient celui qui était à gauche du précédent joueur 1

Mais, quand gagne-t-on ?

A l”issue de la manche 5, chaque joueur compte son butin. Le joueur ayant le plus touché d’autres joueurs est désigné “as de la gâchette” et reçoit une prime de 1000 $. Le joueur le plus riche est déclaré vainqueur !

Notre avis : Ce jeu est vraiment très original de par son matériel et de sa mécanique. On est très vite immergé dans l’histoire. Ici, le thème du western est vraiment exploité à fond et ne sert pas de prétexte au jeu. Chaque partie est différente : selon les cartes que l’on a la chance ou non de tirer, la partie change vite de configuration ! Ici, mieux vaut réussir à avoir quelques coups d’avance et à apprécier les coups des autres ! Un bon jeu où hasard, stratégie et fourberie se mélangent savamment. Un très grand coup de cœur qui devrait plaire au plus grand nombre ! 

 

 

Laisser un commentaire