Des idées de jeux pour les TAP

©Teak Sato

Depuis la mise en place des TAP (Temps d’activité Périscolaire), de nombreux ateliers jeux de société sont proposés. Pour certains, ces ateliers se résument à de la garderie. Qu’ils se détrompent ! Ces temps de jeux sont très riches et démontrent l’intérêt (s’il fallait encore le prouver !!! ) du jeu de société.
Bien sûr, un des intérêts est de passer un moment ludique mais l’atelier peut répondre à certains objectifs : jouer en équipe, respecter les autres, respecter les règles, jongler avec des mots, mettre en place des stratégies, développer son imaginaire, …
Voici mon petit retour d’expérience sur les groupes que j’anime depuis plusieurs années, dans différentes communes.
Les ateliers sont proposés à des groupes de 10 à 18 enfants selon les âges. Les groupes changent après chaque vacances scolaires. Cela nous donne des ateliers de 7 semaines avec des temps de jeux d’environ 1 heure.
Pour chacune des périodes, selon les âges, je propose une thématique de jeux. (Par exemple, les jeux coopératifs, les jeux de logique, les jeux d’équipe, les jeux de langage, … )
Aujourd’hui, je vais m’attarder sur 2 types d’atelier. Je reviendrai sur d’autres dans un autre article.

©Djeco

Les ateliers jeux coopératifs :
De nombreux enfants ne jouent qu’à des jeux compétitifs, voir ne jouent pas. Le jeu coopératif est donc bien souvent une véritable découverte !
Chez les plus petits (Grande section-CP), outre le fait d’apprendre les règles d’un jeu (attendre son tour pour jouer (pas toujours simple 🙂 ), respecter les consignes des dés, …) les enfants constatent qu’on peut avoir un but commun, que la victoire n’est pas celle d’un seul mais celle du groupe. Ils apprennent à dire “Nous” à la place de “Je”. Pas si évident. Mais, contrairement à beaucoup d’adultes 😉 , ils apprennent vite. Enfin, l’éventuelle défaite est plus simple à aborder ensemble.
Leurs jeux plébiscités sont sans nul doute Hop ! hop ! Hop ! de chez Djeco , le trésor des lutins de chez Gigamic, Woolfy de chez Djeco. Pour les plus grands, le saboteur de chez Gigamic est un incontournable.

©Cockail Games

Les ateliers jeux de langage : J’adore ces ateliers car les enfants se révèlent de séance en séance en prenant beaucoup de plaisir.
Dans ces ateliers, les jeux proposés sont tant sur le langage oral qu’écrit. Les enfants sont souvent dubitatifs, en début de cycle, car ce sont des jeux qu’ils ne connaissent souvent pas très bien.
Afin de  ne pas les mettre en difficulté, ils sont souvent par équipe. Cela permet de mixer les tempéraments, les niveaux et, que chacun prenne du plaisir à jouer sans redouter de prendre la parole. Selon les jeux, on ne compte pas forcément les points. Le but : prendre du plaisir sans être toujours en compétition. Au fur et à mesure des séances, des enfants assez timides prennent confiance et acceptent de mimer devant les autres, de s’exprimer.  Les spectateurs, eux, apprennent à respecter celui qui passe et, à faire des propositions quitte à se tromper.
L’échange est aussi très riche sur le langage. Il faut expliquer le vocabulaire (créativity, imagine) , on échange sur les synonymes (code names), sur l’orthographe (Kaleidos), sur les concepts ( qui paire gagne, dixit).
Les enfants sont très friands de ces jeux. Alors, ce serait dommage de passer à côté.
Les jeux que je vous conseille sont vraiment nombreux. Pour le langage écrit, celui qui cartonne est Kaléidos.  Créativity, qui paire gagne, dixit et codenames sont des valeurs sûres. Imagine est un jeu à réserver à des groupes de CM2 qui manient bien les concepts.

 

Laisser un commentaire