Des jeux de cartes dérivés du 8 américain

©Djeco

©Djeco

Cette semaine, nous vous proposons une sélection de jeux dérivés du 8 américain.
Vous savez le 8 américain ou Crazy Eight est ce jeu de cartes qui se joue avec un ou deux jeux de 52 cartes. Chacun a 8 cartes en main. A son tour de jeu, le joueur peut poser une carte sur la carte posée au centre si elle est soit de la même couleur soit du même rang. S’il ne peut pas jouer, il doit piocher et passer son tour ! Celui qui n’a plus de carte en main a gagné !!!
Le succès du 8 américain et de ses jeux dérivés vient certainement de la simplicité des règles et de son dynamisme.
Les jeux que nous avons sélectionnés auront eux aussi ces qualités … et quelques avantages supplémentaires :

©Mee Li Won

©Mee Li Won

Tout d’abord, le plus célèbre d’entre eux est le Uno. On ne peut pas passer à côté. C’est le jeu qui est le plus cité par les familles (avec le Monopoly 😉 ). Ce jeu créé en 1971 connait autant de variantes de Uno que de joueurs !
Ici, le plus du jeu est qu’il y a des cartes spéciales : carte inversion de tour, passe ton tour, pioche 2 cartes, … Ces cartes apportent un petit côté sournois et de renversement de jeu très agréable !

©Djeco

©Djeco

Pour les plus jeunes (à partir de 4 ans), Djeco propose Mixamatou. Les cartes du jeu comportent une illustration d’un chat avec un chapeau, des joues et un costume. Ici, on pourra poser à son tour de jeu 1 ou 2 cartes qui a au moins un élément commun avec la carte supérieure du talon.
Le plus du jeu est qu’il peut être joué par de jeunes enfants. Ici, le jeu demandera un bon sens de l’observation. Les enseignants aimeront, aussi, ce jeu pour appréhender les couleurs. Enfin, le graphisme est vraiment très bien réussi.

©Ludomus

©Ludomus

Cocotaki est lui un jeu très intéressant proposé par Gigamic et Amigo. La règle est un plus complexe. Ici, sur chaque carte, un animal d’une couleur. La règle de pose est la règle classique : la pose peut être faite soit si on a un animal identique, soit un animal de même couleur. Où cela se complique, c’est qu’on doit faire le bruit de l’animal en posant la carte sauf si l’animal est rouge, alors, il ne faut rien dire, sauf si c’est un coq rouge et là il faut dire cocotaki… En cas d’erreur, on repioche.
Le plus est que ce jeu plait beaucoup aux enfants jusqu’à 9-10 ans. On peut introduire les règles au fur et à mesure selon les joueurs. Les couleurs sont suffisamment discriminantes pour les daltoniens.  Enfin, les orthophonistes aimeront Cocotaki pour la flexibilité et l’inhibition que l’on retrouve dans les règles !

©Ilopeli

©Ilopeli

Hawaïki est un jeu pour les plus grands. Ici, il n’y a pas un talon mais 3. Donc, plus de chance de pouvoir poser une carte. Et si, on arrive en plus à faire des coups spéciaux (poser une carte sur une carte strictement identique, faire une suite avec les 3 cartes, faire un full, …) on pourra rejouer et désigner des joueurs pour qu’ils piochent. Et là attention, les joueurs qui piochent devront être très polis en disant merci ou merci beaucoup selon les cas… S’ils oubliaient, ils devraient piocher à nouveau !
Le plus d’Hawaïki est la stratégie de ce jeu. On est plus dans un simple jeu de pose. Le petit côté politesse n’est pas désagréable. Et finalement, ce ne sont pas forcément les enfants qui doivent repiocher… Enfin, le graphisme et la qualité des cartes en font un jeu particulier attrayant.

 

 

Une réflexion au sujet de « Des jeux de cartes dérivés du 8 américain »

  1. Ping : Des jeux de cartes dérivés du 8 américain - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire