Kabaleo, un jeu de pions familial !

©Gigamic

©Gigamic

Kabaleo est un joli jeu de pions conçu par Jean-Luc Renaud. Cet auteur n’en est pas à ses débuts : c’est le concepteur également de Promptoyo, La course farfelue des souris des champs,…

Kabaleo est un jeu familial de stratégie légère. Il est annoncé pour 2 à 4 joueurs de plus de 8 ans. Il a été testé dans de nombreuses après-midi jeux avec des enfants de 7 ans, sans difficulté.

Qu’y a-t-il dans cette boîte cartonnée ?

sacComme d’autres de cette gamme (Tantrix, Stratopolis), il loge dans une boite hexagonale.

3 types de jolis pions en forme de pyramides sont présents :

  • 6 “pyramides-objectifs” (elles sont couleur ivoire de l’extérieur et sont chacune marquée d’une des 6 couleurs à l’intérieur)
  • 24 “pions-cases” marqués d’un seul anneau de couleur (4 pions de chaque couleur)
  • 36 “pions-pièces” marqués de 2 anneaux de couleurs (6 pions de chaque couleur)

Les pions sont placés dans un thermoformage pas très pratique (d’ailleurs le nôtre est déjà dans la poubelle 😕 ). En revanche, un sac pour ranger les pions et la règle du jeu est fourni. Il permet de transporter le jeu facilement. Un véritable plus. La règle, fournie en 26 langues, est très simple et comporte de nombreux schémas.

C’est pour qui ce jeu ?

Ce jeu est un jeu véritablement familial. Les règles simples à comprendre et sa stratégie légère font que chacun y trouve vraiment du plaisir.

La préparation du jeu :

  • Ludomus 024Les “pions-cases” sont posés sur la table. Pour 4  joueurs, il faut tout mettre. Pour 3 joueurs, on ne posera les cases que de 5 couleurs et pour 2 joueurs, on ne gardera que 4 couleurs. (on enlève alors des “pions-pièces” et des “pyramides-objectifs” les couleurs rejetées)

 

  • Chacun Ludomus 025prend une “pyramide-objectif” et prend connaissance (en toute discrétion 😎 ) de sa couleur objectif.

 

 

 

  • On distribue les pions pièces aux joueurs. 2 modes de jeux sont possibles :
  1. mode équitable (2-3 joueurs) : on distribue exactement les mêmes pions à chacun.
  2. Mode aléatoire on distribue l’ensemble des pions à chacun en piochant dans le sac. Pour 2 joueurs, chacun pioche 12 pions, 3 joueurs 10 pions et 4 joueurs 9 pions.

But du jeu :

Avoir le maximum de tours de sa couleur en fin de jeu. Mieux vaut être discret pour qu’on ne vous vole pas vos tours.

La couleur de la tour est déterminée par la couleur du pion au sommet. Peu importe la hauteur de la tour, c’est le dernier pion qui détermine la couleur !

Comment joue-t-on ?

Chacun à son tour prend un de ses pions et le pose sur un autre pion. C’est simple, ultra simple.

Mais, attention, il y a des choses interdites…

  • Pas le droit de poser directement un pion-pièce sur un pion-case de la même couleur.

Interdiction 1

 

 

 

 

 

 

 

  • Pas le doit de poser un pion sur un pion qui vient d’être joué.
  • Si on pose un pion-pièce sur un autre pion-pièce de même couleur, les deux pions s’annulent et sont enlevés du jeu. Un bon moyen de remettre la tour à sa couleur !Doublon 1
  • Doublon 2

Chacun son tour, on joue ses pions jusqu’à épuisement (des pions, pas des joueurs !).

Mais, quand gagne-t-on ?

A la fin, quand tous les pions sont posés, on regarde les objectifs de chacun et on compte les tours. Celui qui a le plus de tour a gagné. En cas d’égalité, les tours avec “pions-pièces” sont comptées. C’est celui qui en a le plus qui gagne.

Ludomus 031Ludomus 032

Notre avis :

Un des atouts de ce jeu est son matériel de belle qualité. Les pyramides ont une belle prise en main. Ce jeu permet de réunir la famille : il est agréable à jouer, rapide. Un bémol pour les jeunes enfants (et certaines fois des moins jeunes) : il leur est difficile lors des premières parties de ne pas dévoiler par leurs tactiques leur couleur. Cela nuit, du même coup, à la stratégie. Pour les daltoniens, les “pyramides-objectifs” rose et violet sont difficiles à distinguer. Il est donc intéressant de mettre un repère à l’intérieur. Ce jeu, qui a su séduire de nombreux types de joueurs en après midi jeux, est un jeu fait pour les bluffeurs. Alors, faites-vous plaisir !

 

 

 

 

Laisser un commentaire