Les jeux de hasard, des jeux faits pour les chanceux

©poison-yvi

©poison-yvi

Cette semaine, nous nous intéresserons aux jeux de hasard. Nous verrons que derrière cette terminologie, se cache des jeux qui ne sont pas tous des jeux d’argent, des cartes à gratter. En fait, le terme jeux de hasard renvoie à deux notions : celle de jeux de hasard et d’argent mais aussi, et c’est, ici, celle qui nous intéresse, celle des jeux qui intègrent dans leurs mécaniques de jeu, un facteur hasard, chance.

On distingue deux types de jeux de hasard :

  • le jeu de hasard pur : où chacun a la même chance de gagner, à partir du moment où il connait les règles. On retrouve dans ce type de jeu le jeu de l’oie, la bataille.
  • le jeu de hasard raisonné : ici, il y a  une part de hasard, d’aléatoire comme la distribution de cartes, le lancer de dés mais en plus, le joueur intervient en misant ou non, en choisissant telle ou telle action. Il y a donc combinaison d’aléas et de raisonnement. C’est par exemple le jeu du nain jaune 😉 , le Yatzy, l’ excellent “chevalier de la table ronde” ou même le très bon “6 qui prend

Les jeux de hasard sont très anciens. On en retrouve leurs traces dans des civilisations anciennes avec le senet, l’ostrakinda (jeu où on lance un coquillage blanc noirci sur une face en criant nuit ou jour. L’ancêtre de pile ou face). Ils n’ont jamais cessé de se développer et de prendre des formes variées : de nombreux jeux de cartes, jeux de dés ont vu le jour au fil des siècles : tarot, poker,…

Pourquoi le jeu de hasard s’est-il tant développé ? Sans aucun doute parce que, ce que les joueurs recherchent avec le hasard, c’est le rééquilibrage du jeu face aux techniques de jeu.  Les mécaniques du jeu ne sont pas basées uniquement sur la valeur du joueur : une part d’imprévisible permet d’atténuer et de donner sa chance à chacun. L’aléa donne du “piment” au jeu, fait monter l’adrénaline. Ce qui, dans les cas extrêmes, en particulier sur les jeux d’argent, entraine des addictions aux jeux. Ainsi, on peut se faire interdire volontairement de jouer dans les casinos ou sur des sites de paris en ligne. Mais nous n’en sommes pas là …

Élément intéressant : le jeu de hasard a servi à l’étude des probabilités et à bâtir une partie de la théorie des jeux.  Cette étude est la base de bien des stratégies économiques, politiques,… Comme quoi, le jeu c’est du sérieux ! 😀

Si pour vous aussi, l’adrénaline monte quand le hasard se met en place, ou alors, si comme moi, quand vous avez un adversaire trop stratégique, vous savez, qu’à coup sûr vous allez perdre, courez vers les jeux de hasard.

En voici trois :

©gigamic

©gigamic

Non Merci : Un joli petit jeu de cartes où le hasard rentre en ligne de compte. On retire au hasard 9 cartes du jeu et on propose à chacun les cartes restantes. Un jeu de hasard, de bluff et de nerf vraiment sympathique. Vous ne pourrez pas toujours dire “non merci ! “

©gigamic

©gigamic

Turlututu  Un jeu au matériel soigné et rigolo où vous devrez amener la petite sorcière à la fête du sabbat grâce à votre mémoire et à la chance. Un jeu amusant pour un public familial.

©filosofia

©filosofia

Les cités perdues : A vous d’organiser les expéditions les plus rentables. Tour à tour, vous tirez des cartes et décidez soit de les garder pour compléter ou agrandir le nombre d’expéditions soit de se défausser. Un bon jeu où le hasard et le bluff sont vraiment au rendez vous. Un jeu aux parties rapides fait pour deux joueurs.

Alors, comme disait César en franchissant le rubicon, “Alea Jacta est ! “

Laisser un commentaire