Les jeux mathématiques, des jeux qui comptent !

©modish

©modish

Cette semaine, nous allons nous intéresser aux jeux mathématiques. Il est vrai que ce titre ne fait rêver. Et pourtant, derrière ce nom, se cache une multitude de jeux bien différents les uns des autres : jeux de stratégie combinatoire abstraits, jeux cruci-numériques, jeux de logiques, jeux de classement, … Un des principaux intérêts de ce type de jeux est de nous permettre de jouer avec les mathématiques, de développer nos connaissances et nos raisonnements logiques. Par la pratique, ils nous font apprécier le plaisir de la résolution des problèmes.  (SI! SI ! 😆 )

Depuis une quinzaine d’année, les jeux dits cruci-numériques sont devenus aussi populaires que les jeux de lettres. Nous avons, ainsi, vu apparaitre, dans les grilles de nos quotidiens, des jeux tels que des sudoku ou autres Kakuro au même titre que les grilles de mots croisés.

©klsa12

©klsa12

Le Sudoku est un jeu composé d’une grille souvent de 9 cases sur 9. Cette grille est en général divisée en sous-grilles, appelées région, de 3*3. Chacun de ces ensembles doit contenir tous les chiffres de un à neuf mais on ne peut avoir sur une ligne ou une colonne qu’une fois le même chiffre. Un vrai casse-tête mathématique ! Ce jeu, dont le nom est issu du japonais, tire vraisemblablement son origine d’un jeu chinois, le “luoshu”. Très ancien (-960), le luoshu était des grilles non pas de chiffres mais de symboles géométriques.
Le Kakuro (mot aussi d’origine japonaise 😮 ) est une sorte de chiffres fléchés. Ici, le but est de remplir les cases vides de chiffres de 1 à 9 de telle sorte que la somme des chiffres correspond au nombre inscrit dans la case noire. Mais attention, la somme du nombre ne peut contenir deux fois le même chiffre !!!

Les jeux de classements sont aussi très prisés : 6 qui prend, non merci, fusion, professor tempus sont des succès en atelier jeux. Chacun prend du plaisir à jouer avec les chiffres sans vraiment s’en rendre compte.

©gigamic

©gigamic

Ainsi, dans fusion, jeu de défausse rapide, vous devez vous débarrasser de vos cartes plus rapidement que les autres, en posant vos cartes, sur les trois piles du centre de la table. Attention, il vous faudra respecter les consignes et réfléchir rapidement :

  • sur le premier tas, vous placerez les cartes ayant le même symbole ou la même couleur,
  • sur le second, seront mises les cartes dont le chiffre est égal à + ou – un de la carte précédente.
  • le dernier tas est fait pour toutes les cartes ayant un écart supérieur à + ou – 1 et un symbole ou une couleur différente.
    La vraie difficulté de ce jeu est que chacun joue en même temps et peut à tout moment casser notre stratégie. Un jeu qui fait travailler la logique, les ensembles et la rapidité de réflexion.
©Asmodée

©Asmodée

Mais il existe aussi des jeux, où il vaut mieux avoir révisé ses tables d’opérations pour être à l’aise. C’est le cas de lobo 77 ou de diavolo. Ainsi, dans ce dernier, on lance un dé consigne et des dés de 3 couleurs différentes. Il faudra, alors, avec une rapidité déconcertante, saisir le diable de la couleur désignée par le dé consigne. Ainsi, le dé consigne vous indique qu’il faut retrouver la couleur des dés ayant la somme la plus grande. A vous d’additionner les dés rouges, blancs et noirs et de saisir le diable correspondant. Un jeu qui ne laisse pas indifférent les petits et les grands.

Les jeux de placement sont eux aussi très prisés. Ainsi, combien sommes nous à avoir passer des heures sur des parties de tétris, des parties de blokus. Katamino est aussi de ces jeux qui permet de développer des notions de géométrie. Ici, il faut à l’aide de pièces en bois, remplir un rectangle. Et tout cela, avant son adversaire. Autant le dire, ceux qui ont une bonne vision spatiale et de la logique seront avantagés.

©Gigamic

©Gigamic

Il existe encore de très nombreux types de jeux mathématiques. En ateliers jeux, ils sont vraiment prisés par tous car bien souvent ce sont des jeux très ludiques, plus ou moins stratégiques. Chacun trouve forcément un jeu mathématique qui lui convient !

Alors, n’hésitez pas !

Laisser un commentaire