Mon premier Carcassonne, un bon premier jeu de société pour les petits

Mon premier carcassonne_boites_ludomus

Asmodée

Cette semaine, nous parlons d’un jeu qui est un de nos coups de ♥ pour les jeunes enfants : Mon premier Carcassonne. Bon, il est vrai que ce n’est pas une nouveauté (première édition : 2009) mais le plaisir reste intact.
Mon premier Carcassonne est un jeu de l’allemand Marco Teubner. (On doit, également, à cet auteur, le trésor de la momie, Rick le géant ou Léo le dragon…)  Ce jeu est une adaptation pour les jeunes enfants du célèbre Carcassonne de Klaus-Jürgen Wrede.
L’illustration est faite par Rolf Vogt qui a, à son actif, de nombreux jeux : le labyrinthe magique, le poker des cafards, la tour enchantée,…

Mon premier Carcassonne est un jeu de tuiles pour 2 à 4 joueurs à partir de 4 ans. Les parties sont courtes : 15 à 20 minutes. Ici, nous sommes dans un jeu où se mêlent hasard (beaucoup) et de la stratégie (un peu).

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

©Ludomus

©Ludomus

Une solide boîte en carton renferme 36 tuiles en carton très épais, quasi indestructibles et 32 Meeples (petits bonhommes en bois)  de 4 couleurs différentes : bleu, rouge, vert et jaune. Le matériel est vraiment très solide et adapté aux petites mains. Ainsi, les Meeples de Mon premier carcassonne sont plus grands que ceux de son grand frère.

©Ludomus

©Ludomus

Une règle du jeu illustrée complète l’ensemble. On peut cependant lui reprocher de ne pas être complète. Ainsi, elle ne précise pas si les places ferment ou non les routes. Ce sera donc une précision qu’il faudra apporter aux joueurs en début de partie.

C’est pour qui ce jeu ?

Ce jeu est un jeu pour les petits à partir de  4 ans qui s’initient aux jeux de tuiles. C’est une bonne entrée en matière des jeux de société : on apprend à attendre son tour, à avoir un peu de stratégie, à gagner (facile) ou à perdre (moins facile). En revanche, les enfants dès 7-8 ans lui préféreront son grand frère Carcassonne.

But du jeu :

Etre le premier à poser ses 8 bonhommes et d’être, ainsi, le vainqueur !

La préparation du jeu :

Chacun choisit sa couleur : ses 8 meeples lui sont attribués. Les tuiles sont mélangées et mises en 5-6 piles, face cachées.
Une tuile tirée au hasard est mise, face visible, sur la table comme tuile de départ. Le jeu peut commencer.

Comment joue-t-on ?

©Ludomus Route fermée

©Ludomus Route fermée

Le plus jeune joueur commence. Et, on continuera dans le sens des aiguilles d’une montre. Chacun, à son tour de jeu, va tirer une tuile dans la pile de son choix. Il la retourne et doit la poser, bord contre bord, à une tuile présente en continuant les chemins.

Sur chaque tuile, sont présents des routes, des maisons, des bonhommes (verts, jaunes, bleus ou rouges), des ponts,…
Quand une toute est fermée des deux côtés par un pont, une maison ou une place, les joueurs peuvent poser leur Meeple si

©Ludomus - On installe les Meeples

©Ludomus – On installe les Meeples

des personnages de leur couleur sont présents sur la route.

Mais, quand gagne-t-on ?

La partie est gagnée quand un joueur a réussi à placer ses 8 meeples. Il arrive que lorsque toutes les tuiles sont posées, personne n’ait réussi à poser les 8 bonhommes de bois, le gagnant est alors celui qui en a posé le plus !

Notre avis : Ce jeu est un excellent jeu d’apprentissage des jeux de société. Les règles sont vraiment très simples et les parties courtes. Les enfants adhérent très vite : la première partie, ils sont assez observateurs mais dès la seconde, ils deviennent stratèges en évitant de fermer une route qui contient des personnages de leurs adversaires. En outre, le hasard du tirage permet de garder un suspens important ou de renverser une situation rapidement. Ainsi, chacun a sa chance de gagner. Chez les petits (et même, chez pas mal d’adultes), c’est important ! Le matériel est simple et de belle qualité. Il résiste au temps. Le seul bémol est celui que nous avons évoqué plus haut : à partir de 7-8 ans, il faudra passer à la version Carcassonne, jeu passionnant s’il en est.

 

Laisser un commentaire