Mystérium, le jeu d’enquête coopératif

©Libellud

©Libellud

Cette semaine, zoom sur Mystérium.
Mystérium, vous en avez forcément entendu parler, si vous vous intéressez à l’univers du jeu de société. Pour tout vous dire, j’ai mis quelque temps à l’essayer. En effet, sa sortie a été accompagnée d’un tel tapage médiatique, que j’avais un peu peur qu’il soit, comme pas mal de jeux boostés par des grosses campagnes publicitaires, un peu insipide.
Et bien, c’était une grosse erreur de penser cela. Ce jeu est un coup de cœur indéniable, un jeu à côté duquel vous ne devez pas passer si vous êtes amateurs de jeux d’enquête, de jeux de coopération, de jeux d’imagination …
Mystérium est un jeu de la maison Libellud (maison de Dixit, Looney Quest, …). Le jeu est une idée d’Oleg Sidorenko et Oleksandr Nevskiy, deux auteurs ukrainiens. Les illustrations savoureuses sont assurées par Xavier Collette et Igor Burlakov.
Mystérium est un jeu pour des joueurs de plus de 10 ans. Il conviendra à des joueurs plus jeunes, habitués à des univers d’enquête et d’observation. Les parties sont relativement courtes 30-45 minutes. Le jeu est prévu pour 2 à 7 joueurs. Nous ne l’avons testé qu’en configuration 3-4 joueurs. Mais, à mon sens il doit être parfait en configuration 5-7 joueurs. Pour la configuration 2 joueurs, nous la testerons et vous en reparlerons.

C’est pour qui ce jeu ?

©Libellud - Un médium

©Libellud – Un médium

Mystérium est un jeu familial. Il plaira tant aux joueurs occasionnels qu’aux joueurs plus acharnés. Les adultes comme les adolescents se plongent rapidement dans son univers. Les règles relativement simples permettent de prendre plaisir à jouer, dès la première partie. Un véritable atout !

But du jeu ?

Des médiums sont réunis pour une séance de spiritisme. Ils sont chargés de découvrir qui a tué, où et avec quoi le fantôme. Ce dernier leur envoie des indices pour leur indiquer tous ces indices. Si au terme des 7 heures, les médiums ont trouvé, tous les joueurs ont gagné et le fantôme pourra reposer en paix. Si au contraire, ils n’ont pas deviné qui était le coupable, les joueurs ont perdu et le fantôme continuera à errer.

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

Très clairement, le matériel est un des atouts de ce jeu. Tout est impeccable : les illustrations sont magnifiques, la qualité des matériaux est au rendez-vous …

La boîte est pleine de matériel :

©Libellud - Exemple d'une carte personnage

©Libellud – Exemple d’une carte personnage

Pour le plateau, vous retrouverez :

  • un plateau horloge qui marquera les 7 heures. Il est sur 1 en début de partie.
  • quatre plateaux de progression clairvoyance : 1 pour les personnages, 1 pour les lieux, 1 pour les objets et 1 pour le final.
  • une piste de clairvoyance (un côté pour les parties 4-5 joueurs, un pour les parties 6-7 joueurs). Elle ne sera pas utilisée pour les parties 2-3 joueurs.
  • ©Libellud - Exemple d'une carte Lieu

    ©Libellud – Exemple d’une carte Lieu

    Des cartes médium/fantômes. Elles sont numérotées. Chacune d’elle est en double : à chaque carte médium (verso sombre) correspond une carte fantôme identique (verso bleu). Vous retrouvez 18 cartes “personnage” numérotées de 1 à 18, 18 cartes “lieu” numérotées de 19 à 36 et 18 cartes “objet” numérotées de 37 à 54. Les dos permettent de repérer tout de suite s’il s’agit d’une carte personnage, lieu, …

  • Matériel des médiums : chaque médium a un matériel à sa couleur. (Il en existe 6.) Il possède 1 pion d’intuition en forme de boule de cristal, 1 étui, 1 marqueur de clair voyance et 6 jetons de clairvoyance (3 faux, 3 vrais) Pour ces derniers, pour 2-3 joueurs aucun ne sera utilisé, pour 4-5 joueurs, on prendra les 4 premiers et 6-7 joueurs les 6.
  • ©Libellud - Exemple d'une carte objet

    ©Libellud – Exemple d’une carte objet

    Matériel des fantômes : outre les cartes dont nous avons parlé plus haut, le fantôme possède un superbe paravent où il pourra insérer pour chacun des médiums, une carte personnage, une carte lieu et une carte objet. Il possède un jeton par couleur de médium. Ils permettent au fantôme de suivre l’avancement de ses prédictions. 6 jetons coupables et une pile de 84 cartes vision.

  • un sablier de 2 minutes.
  • un livret de règles très bien illustré, clair et fourmillant d’exemples.

Bref, le matériel est foisonnant. Au début, on a un peu peur de ne pas s’en sortir. Mais, il est vraiment très bien fait : les illustrations sont claires et aident à savoir où mettre quoi. On le prend vite en main. Il participe pleinement au plaisir que l’on a dans les parties de Mystérium. Enfin, Libellud pousse la perfection à proposer une musique d’ambiance en téléchargement.

La préparation du jeu :

©Libellud - Mise en place

©Libellud – Mise en place

Un joueur est désigné fantôme. Tous les autres sont médiums. Ils sont tous (fantôme et médiums) dans la même équipe.

  • Chaque médium choisit sa couleur et prend son matériel. Il place son marqueur clairvoyance à 0 (sauf pour les parties 2-3 joueurs)
  • Différents niveaux de difficultés sont proposés.
    Selon le niveau choisi et le nombre de joueurs on mettra en place un nombre de cartes lieu, personnage et objet. Ces cartes sont tirées au hasard. Il y a toujours plus de cartes par catégorie que de nombre de médiums. On les positionne sur le plateau de jeu aux endroits prévus à cet effet.
  • Le fantôme prend les cartes fantômes lieu, personnage et objet correspondantes.
  • Le fantôme place au hasard pour chaque médium une carte personnage, une carte lieu et une carte objet. Les cartes non installées sont mises de côté, non visibles des médiums.

La séance de spiritisme peut commencer.

Comment joue-t-on ?

Le jeu se déroule en 2 phases :

©Libellud - Exemple d'une carte vision

©Libellud – Exemple d’une carte vision

Phase 1 : la reconstitution des événements.
Pendant cette phase, chacun des médiums va essayer en 7 tours maximum de déterminer qui sont les suspects, lieux et objets. Chaque médium va tenter de retrouver la combinaison des 3 cartes qui lui est affectée. Il doit d’abord découvrir le personnage puis le lieu puis l’objet.
Chacun des 7 tours se passe de la même manière :
1 – Le fantôme choisit des cartes parmi les 7 premières cartes vision qu’il a en main des cartes et les pose devant un des médiums pour l’aider à deviner la carte de l’étape où il se trouve.
2 – il complète sa main à 7 et passe à un autre médium. Il fait la même chose.
3 – une fois que tous les médiums ont reçus leurs cartes, on retourne le sablier. Les médiums peuvent discuter entre eux. Mais le fantôme n’a pas le droit de leur dire quoique ce soit. Avant la fin du sablier, chacun doit avoir placé son pion intuition sur la carte qu’il pense être la sienne. Les médiums peuvent  ou non voter avec leur jeton clairvoyance. (Attention : tous les jetons clairvoyance utilisés sont défaussés et récupérés qu’au début du 4 ème tour.)
Joker fantôme :
Si les cartes ne sont pas très parlantes pour le fantôme, ce dernier peut éventuellement se défausser de toutes ses cartes en se défaussant d’un corbeau.

©Libellud - Exemple d'une carte Lieu

©Libellud – Exemple d’une carte Lieu

4 – Une fois, le sablier écoulé, le fantôme révèle si les intuitions des médiums sont les bonnes ou non.
Si le médium a trouvé sa carte, il peut la mettre dans son étui et avancer son pion intuition sur la prochaine étape du plateau de progression.
Sinon, il reste à la même étape.

Pour chaque jeton de clairvoyance correct, le propriétaire avance de 1 sur la piste de clairvoyance.
On avance de 1 l’horloge.
Dès qu’un joueur a trouvé ses 3 cartes, on avance son marqueur d’autant de cases que d’heures restant. Il peut continuer à utiliser ses jetons de clairvoyance.
A noter : 
Si à l’issue des 7 heures, tous les joueurs n’ont pas trouvé leur combinaison, la partie est perdue. 
Dès que tous les joueurs ont trouvé leurs 3 cartes, on passe en phase 2… 

Phase 2 : la révélation du coupable

©Libellud - Exemple d'une carte personnage

©Libellud – Exemple d’une carte personnage

1 – On enlève toutes les cartes non placées dans les étuis.
2 – Chaque joueur place devant lui ses 3 cartes face visible. On place les jetons fantôme numérotés devant chaque combinaison de cartes.
3 – Le fantôme sélectionne 3 cartes vision de ses 7 cartes en main qui permettront de faire deviner une des combinaisons de 3 cartes. Ce sera cette combinaison qui sera la combinaison coupable, la combinaison à deviner.
4 – Le fantôme prend le jeton coupable et le place sur la case prévue à cet effet côté verso.
5 – Selon le niveau de clairvoyance obtenu par chaque médium, chacun pourra voir une, deux ou les 3 cartes. Le fantôme révèle donc les cartes au fur et à mesure. Quand le médium a vu son nombre de cartes, il vote secrètement pour sa combinaison en mettant dans son étui le jeton dont le numéro correspond à la combinaison qui lui semble être la combinaison coupable.
6- Tous les étuis sont redonnés au fantôme. Il les révèle. La combinaison ayant eu le plus de vote est désignée comme la combinaison coupable par les médiums. 

Mais, quand gagne-t-on ?

Le fantôme révèle son jeton. Si la combinaison coupable des médiums et celle du fantôme sont les mêmes, les joueurs ont gagné. Dans le cas contraire, il faudra une nouvelle séance de spiritisme pour tenter de résoudre le mystère du manoir.

Notre avis : Vous l’avez compris, Mystérium est un coup de cœur. Tout est parfait pour passer une belle partie : les parties sont fluides et rapides. Le matériel est juste somptueux. On est dans un jeu à la croisée de Lady Alice et Dixit, entre l’enquête et l’imagination. Ici, des discussions à bâtons rompus sont fréquentes pour comprendre pourquoi telle ou telle autre carte vision  a été mise. Celles-ci sont magnifiquement illustrées, fourmillantes de détails et  permettant, ainsi, des parties sans cesse renouvelées. Les niveaux de difficultés s’adaptent à l’âge et à l’habitude de jeux des parties en présence. Un jeu à conseiller pour vos soirées familiales et entre amis ! 

 

 

2 réflexions au sujet de « Mystérium, le jeu d’enquête coopératif »

  1. Ping : Mystérium, le jeu d’enquête coopératif - eJouer.info eJouer.info

  2. Ping : Sélection de jeux sur le langage oral !Ludomus

Laisser un commentaire