Qwirkle, le jeu de tuiles intergénérationnel et stratégique !

©Iello

©Iello

Cette semaine, petit arrêt sur un coup de cœur des après-midis jeux : Qwirkle ! Ce jeu n’est pas récent puisqu’il est sorti en 2006. Mais que de belles parties passées ! Il mérite vraiment qu’on s’y attarde un peu. Ici, on ne parlera pas de la version cube mais, uniquement de la version originale.
Ce jeu a été créé, en 2006, par une jeune américaine Susan McKinley Ross. Il est distribué en France par Iello. C’est le Spiel des Jahres 2011 ! Pas rien !  😎 
Qwirkle est un jeu annoncé pour 2 à 4 joueurs. On peut, sans problème, y jouer jusqu’à 6. Les parties durent environ 45 minutes. Plus on est de joueurs, plus la partie est rapide. Enfin, le jeu est annoncé à partir de 6 ans. Le seul bémol est que la dimension stratégique sera, sans doute, survolée avec des enfants de moins de 8 ans.

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

Dans la boîte, on retrouve 108 dominos en bois. Sur chacun, une forme et une couleur. Vous découvrirez 6 formes : losange, carré, rond, trèfle, étoile 1, étoile 2 et 6 couleurs : bleu, violet, orange, rouge, jaune, vert. Chaque domino est à 3 exemplaires. Vous pourrez ranger et balader l’ensemble du matériel dans le sac de coton fourni.
Un livret de règles accompagne le tout. Il est bien illustré par de nombreux exemples.
Le matériel est qualitatif. La préhension est simple et permet à un public âgé de pouvoir y jouer aisément. Les couleurs en revanche peuvent poser des problèmes pour un public daltonien ou ayant des difficultés de vision. L’adaptation est simple à mettre en oeuvre : on met des gommettes sur les dominos violets pour les distinguer des dominos bleus. Idem, pour les dominos rouges et oranges.

C’est pour qui ce jeu ?

Pour résumer : qwirkle est un jeu pour tout type de joueur. C’est le jeu intergénérationnel par excellence. Il réunit vraiment les petits enfants et leurs grands parents, les amis, … Selon les joueurs, la stratégie sera plus ou moins importante mais le plaisir toujours là.

But du jeu :

Le but est simple : constituer des lignes de couleurs ou de formes sans qu’il n’y ait jamais sur la même ligne 2 fois le même domino et en faisant le maximum de points.

La préparation du jeu :

©Ludomus

©Ludomus

Les dominos sont mis dans le sac. Chacun en pioche 6 et les mets à champs devant lui.

Un joueur est désigné pour noter les points. Il se munira d’une feuille et d’un crayon. Pour les jeux entre enfants, vous pouvez tout à fait faire une partie sans noter les points.

Comment joue-t-on ?

©Ludomus - Le premier joueur pose ces 3 tuiles. Il obtient 3 points.

©Ludomus – Le premier joueur pose ces 3 tuiles. Il obtient 3 points.

Chacun regarde ses dominos et annonce le nombre de tuiles maximales qu’il pourra aligner. Celui qui a le plus grand nombre, commence et pose ses tuiles. Il tire autant de dominos dans la réserve qu’il n’en a posés. Il faut toujours avoir 6 dominos.

Le second joueur (on joue dans le sens des aiguilles d’une montre) joue.

  • Il peut soit compléter une même ligne (sans obligatoirement que les pièces posées ne se posent). Les pièces posées doivent toutes avoir une caractéristique commune. Le joueur reprend alors le nombre de dominos qu’il a posés.
  • ©Ludomus - Le second joueur pose ces 2 tuiles : les carrés vert et jaune. Il obtient 2 points pour la ligne de carré + 2 points pour la ligne verte qu'il a complétée. Soit 4 points.

    ©Ludomus – Le second joueur pose ces 2 tuiles : les carrés vert et jaune. Il obtient 2 points pour la ligne de carré + 2 points pour la ligne verte qu’il a complétée. Soit 4 points.

    Il peut échanger toute ou partie de ses dominos à la place de poser des tuiles.

On passe au joueur suivant.

Les points sont notés au fur et à mesure du tour de chaque joueur : 

  • Pour chaque tuile posée, on a un point. 
  • Une tuile posée appartenant à 2 lignes compte 2 points.
  • Si le joueur finit une ligne de 6 tuiles, il fait un qwirkle et il a un bonus supplémentaire de 6 points.
  • Le joueur qui pose le dernier domino a un bonus de 6 points.

Mais, quand gagne-t-on ?

©Ludomus - Le 3ème joueur pose ces 2 tuiles : losange vert et étoile verte (qui ne sont pas côte à côte mais sur la même ligne.) Il obtient 4 points car la ligne est de 4 tuiles.

©Ludomus – Le 3ème joueur pose ces 2 tuiles : losange vert et étoile verte (qui ne sont pas côte à côte mais sur la même ligne.) Il obtient 4 points car la ligne est de 4 tuiles.

Quand le sac ne contient plus de tuile, les joueurs continuent à jouer. Dès qu’un joueur n’a plus de tuiles à poser, la partie s’arrête. Il gagne les 6 points de bonus.

Celui qui a le plus de points a gagné.

Notre avis : Qwirkle est un jeu de société vraiment intergénérationnel : les règles sont très simples à comprendre. On monte doucement en stratégie. Peu importe l’âge des joueurs, les joueurs sont toujours conquis. On essaie de bloquer les autres, de faire le coup du siècle ! Ce jeu se joue aussi bien à 2 qu’à 5-6. Un jeu pas nouveau mais, à tester de toute urgence si ce n’est pas déjà fait !

 

 

 

 

 

3 réflexions au sujet de « Qwirkle, le jeu de tuiles intergénérationnel et stratégique ! »

  1. Ping : Qwirkle, le jeu de tuiles intergénérationnel et stratégique ! - eJouer.info eJouer.info

  2. Marionnette

    Qwirkle est un jeu pour toute la famille. Même les plus jeunes ( à partir de 6 ans) peuvent y jouer, ils sont moins stratégiques que les plus grands mais ça permet de passer un bon moment en famille. les pièces sont en bois très bonne qualité.

Laisser un commentaire