Schotten Totten, vous allez dépasser les bornes !

@Iello

Cette semaine, je parle d’un jeu nouveau pour moi, mais pas du tout pour de nombreux joueurs. C’est Schotten Totten, un jeu de 1999 de Reiner Knizia (et oui encore lui!) Il a été réédité en 2016 par Iello. Les illustrations de cette nouvelle version sont assurées par Djib !
Schotten Totten est un petit jeu de cartes pour 2 joueurs malins de plus de 8 ans. Les parties sont de 15-20 minutes !

C’est pour qui ce jeu ?

Schotten Totten est un jeu familial. Les parties sont courtes et dynamiques. Elles demandent stratégie et fourberie. Le jeu plaira donc tant aux enfants qu’aux adultes plus ou moins joueurs !

But du jeu ?

Une frontière de 9 bornes a été construite entre les 2 adversaires. Le but de chacun est de la contrôler en maîtrisant 3 bornes successives ou 5 des 9 bornes.

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

@Iello – Carte aide

Schotten Totten est édité dans la gamme mini games. Le format est donc parfait pour l’emmener un peu partout. La boîte, comme toute la gamme, est magnifiquement illustrée, intérieur et extérieur !

Vous retrouverez :

54 cartes Clan numérotées de 1 à 9 en 6 couleurs différentes. Le jeu est bien adapté aux daltoniens puisque pour chaque couleur un symbole distinctif marque la carte !

10 cartes tactiques (pour pouvoir jouer aux variantes…et emmener vers des parties beaucoup plus stratégiques)

9 bornes

2 aides de jeu bien pratiques

1 livret de jeu complet : très bien illustré et incluant de nombreux exemples !

La préparation du jeu :

On aligne les 9 bornes entre les 2 adversaires. Chaque joueur reçoit 6 cartes clan. Les autres cartes clan forment la pioche. (A noter nous ne parlerons pas des cartes tactiques qui ne sont utilisées que pour les variantes)

Comment joue-t-on ?

@Iello

On joue chacun à son tour.
A son tour de jeu, on choisit une carte de sa main et on la place de son côté de la frontière. Puis, on pioche une carte.

Chaque borne ne peut contenir que 3 cartes maximum.

Après avoir posé une carte et avant de piocher, on peut revendiquer une ou plusieurs bornes. Ceci n’est possible que s’il y a 3 cartes de chaque côté de la frontière sauf si on peut prouver de manière irréfutable, que sa combinaison ne peut être battue. Ceci ne peut être prouvé que par les cartes déjà posées (pas par celles qu’on possède en main).
Pour revendiquer une borne, il faut que sa combinaison de 3 cartes soit plus forte que celle de l’adversaire. Les combinaisons possibles sont (de la plus forte à la moins forte) :

1 – La suite couleur : 3 cartes qui se suivent de la même couleur
2 – Le brelan : 3 cartes de la même valeur
3- La couleur : 3 cartes de la même couleur
4- La suite : 3 cartes qui se suivent
5- La somme : 3 cartes quelconques
En cas d’égalité, la combinaison dont la somme des valeurs est la plus élevée qui gagne. S’il y a encore égalité, c’est celui qui a posé sa 3ème carte le premier qui gagne !
Quand la borne est revendiquée, elle est mise en dessous de la combinaison de cartes du gagnant !

Mais, quand gagne-t-on ?

La partie s’arrête dès qu’un joueur contrôle 3 bornes adjacentes ou 5 bornes de la frontière.

Notre avis : Schotten Totten est un vrai petit bijou. Le matériel auquel je suis très sensible est parfait. Les illustrations de Djib sont savoureuses et font penser à quelques héros de BD. Le jeu est rapide et très stratégique. Les règles sont rapidement assimilées et permettent, dès la première partie, de prendre du plaisir. Les cartes tactiques apporteront une bonne dose de fourberie telle qu’on les aime ! Bref, un petit jeu par son format mais un grand jeu par sa mécanique qui plaira aux joueurs occasionnels mais, également, aux joueurs plus avertis !

 

 

Laisser un commentaire