Top That ou comment démarrer sur les chapeaux de roue.

©Blackrock Games

©Blackrock Games

Cette semaine, zoom sur un jeu qui vient de sortir : Top That, édité par la maison Blue Orange et distribué par Blackrock Games.
Comme vous l’avez déjà lu, nous aimons particulièrement les jeux de la maison d’édition Blue Orange. Les mécaniques sont toujours bien rodées, le matériel est de qualité et attrayant pour les joueurs. Lors des ateliers jeux, ils ont toujours un succès auprès des petits et des grands. Top That n’échappe pas à la règle : il a été adopté par les enfants en atelier périscolaire,
Top that est une création de Thierry Denoual (Gobblet, Chicky Boom, Gobblet Gobblers, …). Les illustrations sont assurées par Stéphane Escapa, un dessinateur dont nous vous présentons régulièrement les réalisations : Pic mix, Dino twist, …
Top That est un jeu de rapidité et d’observation, pour 4 joueurs âgés de plus de 6 ans. Les parties sont courtes : un quart d’heure environ.

C’est pour qui ce jeu ?

Top That est bien sûr un jeu pour les enfants… mais pas que. Les adultes se prendront vite au jeu. Les amateurs de jeu comme Crazy cups, Bazar Bizarre ou Dr Eureka adoreront ce jeu. En revanche, pour les phobiques de jeux de rapidité ( 😉 ), passez votre chemin. Ce jeu n’est pas pour vous !

But du jeu ?

©Blackrock Games

©Blackrock Games

Chaque joueur va essayer de réaliser des empilements selon les indications des cartes. Quand il réussit, il en gagne une. Au bout de 5 gagnées, il remporte la manche !

Qu’y a-t-il dans cette boîte ?

Top That est dans une jolie boîte cloche aux couleurs très attrayantes.
A l’intérieur, du matériel pour chacun des 4 joueurs :
– un chapeau noir
– un gobelet rouge
– un cylindre orange
– une pièce verte
– un lapin blanc.
Ces pièces sont en de belle qualité. Ils attirent tout de suite les joueurs !
55 cartes sont logées dans la boîte, prêtes pour les défis !
Vous retrouverez également une règle de jeu.
Bref, un matériel très chouette. On peut juste regretter que la boîte ne soit pas plus petite pour être transportée partout !

La préparation du jeu :

Chacun prend ses 5 éléments devant lui. Les cartes sont mélangées pour former une pioche.

©Ludomus

©Ludomus – Exemple de cartes

Comment joue-t-on ?

La première carte est révélée.
Les joueurs jouent simultanément et vont devoir empiler les éléments en suivant les indications de la carte :
– si les objets sont en couleur sur la carte, ils devront être visibles dans l’empilement.
– si les objets sont en gris sur la carte, ils devront être cachés dans l’un des objets de l’empilement.
– si les objets ne sont pas dessinés, ils sont écartés de l’empilement.
Dès qu’un joueur réussit, il crie Top That. Tout le monde s’arrête.
On vérifie son empilement. Si l’empilement n’est pas bon, les autres continuent. Si l’empilement est bon, le joueur gagne la carte et on retourne la carte suivante.

©Blackrock Games

©Blackrock Games

Mais, quand gagne-t-on ?

Dès qu’un joueur a gagné 5 cartes, il est déclaré vainqueur et la partie s’arrête !

Notre avis : Top That est de la même veine que Crazy Cups, Dr Eureka mais avec des petites subtilités : il n’y a pas forcément une solution. Il faut juste savoir répondre aux contraintes de la carte. C’est un élément intéressant car chaque joueur va jouer selon sa logique.
Les enfants comprennent très vite la règle car les cartes sont très explicites. Dès la première carte, ils sont dans le jeu. Une variante est proposée pour épicer le jeu. D’ailleurs, les joueurs cherchent vite à faire durer la partie en jouant tout le tas de cartes ! Bref, un jeu de rapidité et d’observation malin.

 

 

 

 

Une réflexion au sujet de « Top That ou comment démarrer sur les chapeaux de roue. »

  1. Ping : Top That ou comment démarrer sur les chapeaux de roue. - eJouer.info eJouer.info

Laisser un commentaire